LA TÉLÉ A-T-ELLE DES OREILLES ?


Faut-il craindre les technologies à commande vocale et leur apparition dans les entreprises, dans un monde post-Snowden ?

Actualités // 10/04/2015

Depuis des années, nous avons des indices sur la manière dont l’Internet des objets (IdO) et les maisons intelligentes pourraient rendre nos vies plus faciles, plus confortables et peut-être plus amusantes. Nous hurlons des commandes vocales à nos Xbox depuis Noël 2013. Plus besoin non plus de prends la télécommande — mais que se passerait-il si nous pouvions interagir partout avec tous les appareils branchés ?

Pour les personnes âgées ou les personnes souffrant de handicap, l’Internet des objets pourrait vraiment leur changer la vie. Les personnes âgées pourraient rester chez elles plus longtemps, car les découvertes technologiques permettent d’offrir le type d’assistance actuellement proposé uniquement dans les maisons de retraite.

Le potentiel est illimité, mais comme toute nouvelle technologie qui nécessite d’entrer dans notre vie personnelle, le respect de la vie privée est une préoccupation majeure.

Récemment, l’IdO a fait la une des journaux internationaux pour la première fois. D’après la BBC, « Samsung avertit ses clients des risques encourus lors de discussions mentionnant des informations personnelles devant leur télévision intelligente ».

Ce n’est pas une nouveauté. Mikko Hypponen a tweeté à ce sujet l’année dernière le jour de Halloween :

Dans le tweet se trouvait un lien vers un message de Michael Price du centre Brennan Center qui écrivait à propos de sa nouvelle Smart TV « Vous ne la regardez peut-être pas, mais votre télé vous écoute ». Alors que le tweet de Mikko était retweeté des centaines de fois, il n’a pas fait la une…

Ce qui a fait la une, c’est la publication de Shane Harris dans le Daily Beast qui citait cette ligne de la politique de confidentialité de Samsung : « Sachez que les paroles que vous prononcez peuvent contenir des informations personnelles ou sensibles. Ces informations feront partie des données que nous collectons et transférons vers une tierce partie par l’intermédiaire de la Reconnaissance Vocale. »

L’activiste de l’EFF Parker Higgins a déclaré que cela lui rappelait la technologie d’un livre très connu :

Et la liste des tiers avec lesquels Samsung pourrait partager vos données inclut ses filiales, toutes personnes faisant affaires avec elle et — bien sûr — les instances chargées de l’application des lois. Comme le disait Mikko, « Orwell était optimiste ».

La perspective d’utiliser les mêmes méthodes de surveillance de 1984 pour partager nos conversations privées avec un tiers ont légitimement suscité de la méfiance.

Certains disent que ces suspicions sont exagérées. « Il est tout à fait absurde de dire que les TV intelligentes sont « toujours à l’écoute », car cette idée est à la base de tous les bruits de couloir » a écrit Caleb Denison dans Digital Trends. Il ajoute « Samsung nous assure que les informations sont chiffrées pendant le transfert et ne sont pas stockées. »

Nous ne devrions pas faire comme si ces problèmes de confidentialité étaient l’apanage des télévisions intelligentes.

Notre conseiller en sécurité Sean Sullivan a souligné que le futur du navigateur Google Chrome était « toujours à l’écoute ». Activer la recherche vocale et donc, l’autoriser à enregistrer « quelques » secondes avant, peut aussi sembler assez sinistre.

La vérité, c’est que beaucoup d’entre nous souhaitent que nos appareils nous écoutent et soient réactifs. La technologie à commande vocale a été à la base de la science-fiction et du futurisme pendant plusieurs décennies. Nous n’avions jamais réalisé que cela se passerait dans un monde post-Snowden.

Mikko remarque souvent que nous sommes plus honnêtes avec les moteurs de recherche qu’avec notre famille. Nos ordinateurs et nos smartphones sont de nouvelles technologies qui se sont développées sous nos yeux. Nous nous souvenons de ce qu’était la vie quand ils ne se connectaient pas et du frisson quand la liaison téléphonique est devenue une liaison à haut débit et quand la connexion au monde est devenue une seconde nature.

Les innovations de l’Internet des objets seront également passionnantes, mais elles poseront également de nouvelles questions vous concernant ainsi que votre empreinte numérique.

Chez F-Secure, nous prenons la sécurité et la confidentialité très au sérieux. Au final, c’est notre raison d’être.

Nous disposons d’une équipe, dont le travail est de s’assurer que tout un chacun puisse vraiment profiter des avantages de l’IdO sans avoir peur que quelqu’un pirate leur réfrigérateur ou d’être espionné par une cafetière connectée à Internet.

Qu’en pensez-vous ? Avez-vous peur que votre télé vous espionne ? Les avantages des « appareils intelligents » l’emportent-ils sur les menaces possibles sur la sécurité et la confidentialité ?

[Image de Daniel Horacio Agostini | via Flickr]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s