Nomade, protège ton PC !


Vous êtes protégés lorsque vous l’utilisez au bureau… Mais votre PC portable, l’outil mobile susceptible de contenir le plus d’informations sensibles, est-il bien à l’abri des virus et autres piratages hors de l’entreprise ?

Bonnes Pratiques // 09/10/2015

Les salariés utilisent de plus en plus de terminaux mobiles dans le cadre du travail, les PC portables font partie du lot mais sont souvent utilisés à double emploi : à la fois de manière sédentaire et nomade. On parle dans ce cas plus de PC transportables. Les risques de sécurité liés à la mobilité sont alors mal perçus.

Car si les PC sont à l’abri des virus lorsqu’ils restent dans l’enceinte de l’entreprise, l’expérience montre qu’ils sont nettement plus exposés lorsqu’ils en sortent… A moins d’être équipés d’un anti-virus adapté, configuré pour cette double utilisation : dans et hors de l’entreprise. Ce qui est rarement le cas !

Le Pare-feu

En général, un pare-feu a été mis en place à l’intérieur de votre entreprise, pour protéger les ordinateurs. En général aussi, sa configuration a été pensée pour une circulation confortable sur la toile, sur le réseau sécurisé du site. Mais lorsque les ordinateurs passent la porte du bureau, c’est là que les ennuis commencent !

Si, partout où il va, l’utilisateur ne se connecte que via le VPN de l’entreprise, son pare-feu conserve toute son efficacité. En revanche si, comme cela arrive souvent, vous vous branchez sur votre connexion personnelle lorsque vous êtes chez vous, sur celle de l’aéroport ou de l’hôtel lorsque vous êtes en voyage, c’est là qu’apparaît le talon d’Achille de votre ordinateur professionnel portable !

Pourtant, l’antidote existe ! Avec un antivirus adapté, il suffirait que l’administrateur réseau de votre entreprise configure le pare-feu pour ces deux usages possibles :

  • Utilisation sur le réseau sécurisé de l’entreprise – la navigation sur la toile est optimale.
  • Utilisation sur des réseaux autres – le support met en place des protections plus fortes.

Le contrôle des contenus

De la même façon, au sein de l’entreprise, il arrive souvent que l’administrateur ait configuré le réseau pour y restreindre l’accès à certains sites “non productifs”, voire pour les rendre totalement inaccessibles. C’est rarement pour le plaisir d’interdire mais plus prosaïquement parce que ces sites sont truffés de virus dont le but unique est d’infecter votre ordinateur. Films visibles en streaming, sites “réservés aux adultes”, etc. sont une cible de choix pour les pirates du net. Cependant, dès qu’il quitte les murs du bureau, votre ordinateur cesse d’être protégé par ce filtrage URL prévu. A moins, là aussi, que son antivirus permette un filtrage non seulement “in situ au bureau” mais directement sur votre poste de travail, où que vous vous trouviez.

Les mises à jour

On a beau le répéter que c’est LA faille par excellence, beaucoup continuent de négliger de faire les mises à jour quotidiennes de leurs logiciels. Pourtant les chiffres parlent clairement : en 2014, 7000 failles sont été détectées, dont 1/4 jugées critiques. Là aussi, il suffirait simplement que l’antivirus fasse chaque jour les mises à jour, de façon systématique et automatique.

Pare-feu à configuration modulable, filtrage des URL, mises à jour automatiques des failles, si votre antivirus n’offre pas ce trio gagnant, c’est qu’il est peut-être temps d’en changer. Qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s